man holding handbag

Comment ne plus être en retard

Être en retard n’est pas grave en soi. Ne pas l’assumer ni réfléchir sur les raisons de cette situation peuvent à long terme vous porter préjudice. Notamment peser sur votre conscience. Vous allez alors adopter les mauvais comportements et fuir vos responsabilités. Votre qualité de travail et le plaisir que vous pouvez en retirer vont en pâtir.

Accepter d’être en retard

C’est la première étape du processus. Oui, vous êtes en retard et ce n’est peut-être pas la première fois. C’est un fait, vous ne pouvez pas remonter le temps. Le temps passe, s’écoule et vous n’avez aucune prise dessus. Vous ne pouvez pas changer cette modalité de la réalité.

Votre premier reflexe face à ce retard est probablement l’évitement, la fuite, le déni. Vous refusez en bloc le fait d’être en retard. Vous vous inventez des excuses comme des embouteillages ou un incident dans le bus, un réveil qui n’a pas sonné, une fuite d’eau à votre domicile – liste d’excuses non exhaustive. Vous accusez votre employeur de manque de souplesse sur vos horaires ou la quantité astronomique de travail que l’on vous donne.

Accepter d’être en retard a un coût, votre ego va peut-être prendre un coup. Mais cela vous évitera d’avoir à dépenser trop et inutilement de l’énergie dans l’invention d’excuses. Admettre vos failles, reconnaître vos défauts vous engage dans un comportement responsable. Non seulement vous ne gâchez plus votre énergie mais celle que vous allez investir dans l’acceptation de votre retard va vous en rapporter bien davantage.

Savoir ce que vous voulez

La deuxième étape consiste à savoir ce que vous voulez. Bien évidemment ici, il s’agit de vouloir ne plus être en retard. Mais au-delà de cette volonté, il est bon que vous compreniez pour quelles raisons vous ne voulez plus être en retard.

Qu’est-ce qui est important pour vous :

  • ne plus donner l’image de cette personne qui est souvent en retard à ses rendez-vous ou dans son travail,
  • reconnaître que vos retards répétés ont des conséquences sur le travail des autres,
  • admettre que vous avez besoin d’aide ou de déléguer des tâches,
  • mieux vous organiser dans votre quotidien ou dans votre travail.

Ce questionnement vous amènera peut-être à des raisons plus subtiles. Peut-être que le travail que vous faites ne vous apporte plus les satisfactions que vous recherchez ? Peut-être que votre vie ne vous procure plus le plaisir que vous souhaitez ?

Ne laissez pas le retard prendre la forme de la procrastination.

Agir pour ne plus être en retard

C’est bien de savoir que l’on ne veut plus être en retard. C’est mieux de mettre en place des stratégies, comportements adaptés pour ne plus l’être réellement. Agissez et n’attendez pas demain pour le faire. Ne laissez pas le retard prendre la forme de la procrastination.

Vous devez allez présenter vos excuses à ceux sur qui votre retard à des conséquences négatives ? Faites-le ! Vous serez certainement surpris de la réaction bienveillante de vos interlocuteurs qui apprécieront votre attitude.

Vous voulez apprendre à mieux vous organiser dans votre quotidien ou votre travail ? Faites-le ! Demandez aux personnes qui vous entourent comment elles s’organisent, allez sur le net qui regorge d’articles et de vidéos sur différents systèmes d’organisation.

Agir renforcera votre sentiment de responsabilité, mais aussi celui de liberté. Vous vous sentirez libéré de ne plus être en retard, du poids de la culpabilité, de la peur, de la déception.

Trois minutes pour ne plus être en retard

La relaxation que je vous propose est un très bon moyen d’enclencher le processus décrit ci-dessus. Si trois minutes ne suffisent pas, appuyez sur pause et prenez le temps qu’il faut pour réfléchir, méditer sur les questions posées.

Vous trouverez juste au-dessous la retranscription de la relaxation, une petite notice explicative et le mp3 que vous êtes libre de télécharger pour pouvoir l’écouter quand vous le souhaitez.

Comment vous sentez-vous quand vous êtes en retard ?  Qu’allez-vous mettre en place pour ne plus l’être ? Faites-moi part de votre expérience en commentaires.

Je vous souhaite une bonne écoute !

Bienvenue dans cette écoute relaxante, trois minutes pour mieux gérer son retard
Vous vous installez confortablement en position assise, votre dos contre le dossier du siège, et vous prenez conscience de votre corps, de sa tension juste, ni trop relâché, ni trop tendu, votre corps est dans l’eutonie… Votre respiration est calme et détendue, vous pouvez prendre une ou deux inspirations et expirer d’un coup et très fort, vous expulsez ainsi toutes les tensions inutiles, les émotions et les sensations désagréables, peut-être ressentez-vous de la peur, de la culpabilité, de la frustration, de la déception, sur chaque expiration vous laissez ces émotions quitter votre corps, vous les évacuer… Vous allez à présent accepter ce que vous ne pouvez pas changer, vous ne pouvez pas revenir en arrière dans le temps, vous êtes en retard, et vous allez vous focaliser sur ce que vous voulez, peut-être voulez-vous vous excusez auprès des personnes sur qui ce retard à des conséquences, peut-être voulez-vous trouver une meilleure organisation pour ne plus être en retard dans l’avenir… Une fois que vous savez ce que vous voulez, imaginez de quelle façon vous allez agir pour faire ce que vous voulez, et vous vous concentrez sur ce que cette nouvelle façon d’agir vous apporte de positif, sur les sensations et les émotions agréables… Avant d’ouvrir les yeux, vous pouvez activer vos trois capacités : la confiance, l’harmonie et l’espoir.
Merci d’avoir écouté cette relaxation.

Infografie-Comment ne plus être en retard
Relaxation – Comment ne plus être en retard
Si vous avez aimé cette publication, vous êtes libre de la partager !
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  

Psychanalyste et sophrologue Passionnée de littérature et d'écriture

15 commentaires

    • Anne-Angélique

      Je viens de voir ton commentaire qui était caché dans les spams, ce qui explique… mon retard dans ma réponse ! Je suis très contente que cet article arrive au bon moment et qu’il te soit utile !

  • Alexandre Willocquet

    Savoir / vouloir / pouvoir, le trio magique pour enclencher un changement ! Encore plus nécessaire quand il s’agit d’une (mauvaise) habitude bien ancrée… c’est mon cas pour le retard. Jamais énorme, mais toujours quelques minutes. Merci pour ces conseils.

  • Tatiana de Panda Productif

    Je déteste la culpabilité que je ressens quand je suis en retard, du coup j’essaie de m’organiser au mieux pour ne pas l’être ou le moins possible. J’aime beaucoup l’idée du moment relaxation pour se recentrer et pour accepter le fait qu’il est trop tard pour y changer quoique ce soit. Ta voix est très agréable et très relaxante ^^ !

  • Nico06

    J’ai beaucoup aimé le thème de ton article ! Je pense qu’il concerne tout le monde. Personnellement je sais que j’ai une montre dans la tête et que je vis très mal le retard… C’est comme ça c’est ma nature. Du coup je sais que je peux travailler la dessus 😊. Merci pour cet article

    • Anne-Angélique

      Qu’est-ce que tu ressens quand tu es en retard ? Quelles sont les injonctions que tu relies à cet état ? Ce sont des pistes de travail. Je trouve ça tellement important d’améliorer sa relation au temps.

  • Guillaume Lemonde

    Bonjour Anne-Angélique, je viens de suivre deux fois aujourd’hui le podcast Relaxation-comment ne plus être en retard. Mes consultations débordent souvent et le retard est au rdv 🙂 Je vais prendre demain deux minutes entre les consultations. C’est paradoxale de prendre deux minutes quand on est en retard, mais je sens que ça va faire tomber la pression. Merci

  • Jung

    J’aurais dû lire cet article à l’époque où j’étais salarié et que j’avais des horaires ! J’étais le roi du « quart d’heure de politesse »… ^^
    Aujourd’hui, les choses ont bien changé.
    Merci pour tes précieux conseils !

    • Anne-Angélique

      Je crois que le retard n’est pas réservé aux seuls salariés ;)… Le quart d’heure de politesse se transforme parfois en heure, c’est très souvent le cas quand, bizarrement, il s’agit d’être à l’heure à un repas familial…

  • gaelloric

    Savoir prendre du temps pour ne plus être en retard, un beau paradoxe qui mène vers une meilleure organisation, plus d’efficacité et surtout plus de sens !
    Merci pour ce bel article, et félicitations pour le défi 30 jours 30 podcasts, cela donne envie de tous les écouter !

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livret "Apprendre à identifier ses stresseurs"