Comment ne plus procrastiner

Procrastiner, c’est repousser incessamment au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. On procrastine souvent pour des choses pour lesquelles la contrainte extérieure est absente ou pas très importante. Par exemple, on va procrastiner sur le désir d’aller à la salle de sport, ou sur sa déclaration d’impôts, ou encore sur l’envie d’appeler un ami pour prendre de ses nouvelles. Quand on procrastine, bien souvent c’est que l’on a une relation au temps de mauvaise qualité et que, par ailleurs, l’on se laisse envahir par nos émotions. Vous voulez en savoir plus ? Alors lisez la suite !

Améliorer sa qualité de présence pour améliorer sa relation au temps

On peut faire quelque chose le jour même, mais on repousse cette action à plus tard. On peut faire ceci ou cela, mais les bénéfices que l’on va retirer de cette action sont tellement éloignés de notre présent que cela ne fait plus sens. Cet éloignement temporel entre ce que l’on peut faire et l’objectif à atteindre est suffisamment important pour flouter cet objectif.

Vous ne voyez plus les conséquences de la non réalisation de la tâche. Il y a comme un étirement du temps qui va effacer les conséquences de votre procrastination. Si vous ne vous engagez pas dans l’activité ici et maintenant, vous allez être comme aspiré dans un trou noir dans lequel toute votre énergie va être dévorée, votre relation au temps dégradée. Vous vous projetez indéfiniment dans l’avenir sans jamais atteindre votre objectif et, pire, en le perdant de vue.

C’est pourquoi, il est important d’être présent à soi, ici et maintenant, pour bien comprendre que le passé et le futur ne sont pas si éloignés que cela. Vous pouvez circuler d’une temporalité à une autre juste en ouvrant une porte. Mieux ! Le passé et le futur sont déjà dans votre présent ! Demain c’est déjà aujourd’hui !

Accueillir et comprendre les blocages Ă©motionnels

Avoir une bonne qualité de présence est important mais ne suffit pas. Car, bien souvent, c’est notre état émotionnel qui vient parasiter ce que nous avons à réaliser. Il y a comme une petite voix intérieure qui, au lieu de nous indiquer l’état émotionnel dans lequel nous sommes, préfère nous rassurer et nous faire croire que nous avons le temps.

Aussi est-il bon de faire le point sur les Ă©motions qui nous attirent sur le chemin de la procrastination. Est-ce que nous procrastinons par :

  • peur : de rĂ©ussir, d’échouer ou de l’inconnu,
  • frustration : nous prĂ©fĂ©rons rĂ©aliser une activitĂ© qui nous apporterait plus de plaisir,
  • colère : contre des valeurs qui ne sont pas les nĂ´tres,
  • culpabilité : si nous prenons du temps et de l’énergie pour cette tâche, nous ne les donnons pas Ă  une autre activitĂ©.

Vous trouverez tout un tas de bonnes ou de mauvaises raisons pour justifier votre procrastination. Accueillir et comprendre l’émotion qui vous habite au moment où vous décidez de repousser à plus tard quelque chose que vous pourriez faire tout de suite, vous aidera à davantage savoir ce que vous voulez vraiment, et à agir !

Travailler avec plaisir

Ne plus procrastiner

Pour résumer, la procrastination est le signe :

  • que votre relation au temps n’est pas bonne,
  • que vous devriez amĂ©liorer votre qualitĂ© de prĂ©sence,
  • que certaines Ă©motions dirigent votre capacitĂ© d’agir.

La relaxation que je vous propose vous permet de prendre conscience de votre relation au temps, d’améliorer votre qualité de présence et de faire le point sur votre état émotionnel. Vous trouverez juste au-dessous la retranscription de la relaxation, une petite notice explicative et le mp3 que vous êtes libre de télécharger pour pouvoir l’écouter quand vous le souhaitez.

Procrastinez-vous souvent ? Quelles sont les solutions que vous avez mises en place pour ne plus procrastiner ? Faites-moi part de votre expérience en commentaires.

Bienvenue dans cette Ă©coute relaxante, trois minutes pour ne plus procrastiner
Vous êtes assis au bord de votre siège, les yeux mi-clos, vous prenez conscience de votre corps dans cette position, de vos pieds posés à plat sur le sol, vos mains sur vos cuisses, votre dos est bien droit, vos épaules relâchées, votre tête relevée. Tout votre corps est comme retenu par un fil invisible, vous garderez cette tension juste, cette eutonie, de tout votre corps pendant toute la séance… Vous prenez conscience de votre qualité de présence à vous-même, ici et maintenant… vous allez amener à votre conscience un objet neutre, une pomme par exemple, et vous placez cet objet devant vous, puis vous prenez la place de cet objet et vous allez vous observer depuis ce point de vue neutre, vous pouvez bouger l’objet tout autour de vous comme une caméra, vous renforcez ainsi votre qualité de présence… Vous laissez l’objet et revenez à vos sensations, ici et maintenant, et sur chaque expiration vous ancrez un peu plus en vous votre qualité de présence… Tout en gardant présente dans votre conscience cette qualité de présence, vous allez réfléchir à ce que vous voulez, ici et maintenant, et à l’action que vous mettez en place pour obtenir ce que vous voulez, ici et maintenant… Sur chaque expiration, vous ancrer au plus profond de vous ce que vous voulez, ici et maintenant, et l’action que vous faites pour réaliser cette volonté… Avant de vous lever et d’agir, vous pouvez activer vos trois capacités : la confiance, l’harmonie et l’espoir.
Merci d’avoir écouté cette relaxation !

Infographie - Comment ne plus procrastiner
Relaxation – Ne plus procrastiner

Si vous avez aimé cette publication, vous êtes libre de la partager !
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Psychanalyste et sophrologue Passionnée de littérature et d'écriture

Laisser un commentaire

Vous ĂŞtes libre de recevoir gratuitement le livret "Apprendre Ă  identifier ses stresseurs"